Les chaires et les initiatives de recherche

Les chaires

Chaire Gouvernance et Régulation

La chaire Gouvernance et Régulation s'intéresse à l’organisation de la régulation. Son intention est de contribuer à la réflexion et aux débats nécessaires à la mise au point de cadres de régulation plus efficaces, dans la perspective d’articuler au mieux les contraintes des opérateurs économiques, les objectifs des pouvoirs publics, les intérêt des utilisateurs ainsi que des logiques juridiques visant à assurer cohérence et sécurité. 

Les objectifs de la chaire se déclinent en trois volets

  • Mener des travaux de recherche sur l'organisation et l'évaluation de la régulation afin de formuler des propositions pour en aménager le cadre et les outils

  • Développer des actions en matière de formation initiale et continue. Avec notamment le lancement d'un exécutive master Concurrence et Régulation pour l'année universitaire 2015-2016, ayant pour objectif de former des spécialistes des dimensions économiques, stratégiques et juridiques de la régulation

  • Contribuer à l'organisation du débat public, tant en diffusant des contenus s'adressant à diverses audiences, qu'en organisant des groupes de travail et des manifestions associant les parties prenantes de la régulation.

Direction scientifique : Eric Brousseau

Partenaires institutionnels : Conseil d’État, Conseil Général de l'économie, Cour des comptes

Partenaires Experts : De Pardieu Brocas Maffei, Frontier, Ylios

Chaire Ville & Immobilier

 

La chaire Ville & Immobilier a pour ambition de contribuer au développement de la recherche et de l'enseignement des connaissances dans les domaines de la ville, du logement et de l'immobilier.

Pour favoriser les synergies pluridisciplinaires entre les équipes de recherches et renforcer le caractère innovant des travaux, la chaire mène d'ambitieux programmes de recherche à la fois sur les marchés immobiliers dynamiques économiques et spatiaux ainsi que sur l'attractivité des territoires.

Les recherches de la chaire Ville et Immobilier se déclinent sur deux thématiques complémentaires

  • Marchés du logement, attractivité urbaine et dynamiques territoriales
  • Marchés immobiliers, dynamiques  économiques et risque spatial

Autour de ces axes, l’ambition de la chaire Ville & Immobilier est de développer de nouveaux outils de compréhension des dynamiques immobilières. 

Direction scientifique :  Kevin Beaubrun-Diant, François Cusin et Claire Juillard

Partenaires : Crédit Foncier, Groupe Société Nationale Immobilière

Chaire Finance et Développement Durable

L’objectif assigné à La Chaire « Finance et Développement Durable » est de contribuer à la production de savoirs et de méthodes permettant d’évaluer, de quantifier et de gérer par le croisement de la finance quantitative et des différents champs de l’économie – en particulier, l’économie de l’environnement, l’économie des matières premières énergétiques – les risques pesant sur le développement durable des sociétés. 

Les travaux conduits au sein de la chaire portent sur trois axes de recherche:

  • Jeux à champ moyen
  • Choix économique en interaction et développement durable, risque long terme
  • Finance des marchés des commodités

 Responsables : Jean-Michel Lasry et Pierre-Louis Lions

Partenaires académiques : Université Paris Dauphine, Ecole Polytechnique

Partenaires industriels : Crédit Agricole CIB et EDF R&D

La Chaire est hébergée par la Fondation Institut Europlace de Finance (IEF).

La Chaire est une composante du Laboratoire d’Excellence "Finance et Croissance Durable", laboratoire administré par l’Institut Louis Bachelier.


Chaire Économie du Climat

La chaire Économie du Climat a pour objet de développer des travaux de recherche appliquée et de stimuler l’innovation pédagogique dans le domaine de l’économie du changement climatique. La chaire développe, en lien avec ses partenaires professionnels et académiques, des initiatives de recherche thématiques comme l'initiative "Prix et Marchés du carbone" lancée début 2011, ou "Agriculture, forêt, alimentation et changement climatique", "Mobilité dans une société bas carbone", "Changement climatique et investisseurs de long terme" etc.

La chaire Economie du Climat a pour objet de développer des travaux de recherche appliquée et de stimuler l’innovation pédagogique dans le domaine de l’économie du changement climatique. Elle mobilise une équipe de chercheurs immergée dans un réseau international, travaillant en lien avec les professionnels des marchés du carbone et les décideurs politiques.

La chaire Economie du Climat compte cinq initiatives de recherche qui embrassent les différents aspects de l’économie du climat :

  • Marchés et prix du carbone
  • Agriculture, alimentation, forêt et changement climatique
  • Mobilité dans une société bas carbone
  • Droit, Régulation, Climat
  • Transition Ecologique

La chaire est soutenue par plusieurs entreprises : Amundi, Veolia, GDF Suez, HSBC, BluenextT, EDF, Total, Danone, Astrium, Orbeo, Michelin

Direction scientifique : Christian de Perthuis, Pierre-André Jouvet

Partenaires : CDC Climat, CSTB, Amundi, Solvay, GDF Suez, HSBC, Veolia, Michelin, EDF, Total, Astrium, InVivo et Proléa

Chaire Santé

 

The Health Care Chair is a joint Université Paris Dauphine – ENSAE initiative. The Chair has three main objectives:

  • Further research initiatives in Health Care Economics 
  • Bring together the most talented researchers in the field to work on topics essential to current public policy issues
  • Contribute to raising the quality of public debate on questions of efficacy and regulation

The Chair organizes its research initiatives around five main areas:

  • Health insurance systems
  • Regulating health care providers
  • Coverage and access to health care
  • The value of health care and the level of health care expenditure
  • Aging and health care expenditu

Scientific Director: Brigite Dormont

Corporate partners: MGEN and Institut Montparnasse

Academic partner: ENSAE ParisTech

Private Equity

 

Les acteurs du secteur du Private Equity (PE), et notamment les dirigeants des fonds de PE, se posent aujourd’hui un certain nombre de questions sur la capacité du secteur à attirer des flux d’investissement pérennes, notamment en provenance des grands investisseurs institutionnels : compagnies d’assurance, fonds de pension, fonds souverains, ... Les questions sur l’apport du PE dans une allocation diversifiée, sur la performance des fonds de PE, sur la mesure de risque, ou sur la gestion de la liquidité sont aujourd’hui au centre de toutes les préoccupations. Peut-on anticiper sur les 5 prochaines années quelle sera l’évolution de l’allocation des institutionnels en PE ? Quel lien entre la performance historique d’un fonds de PE et les flux futurs d’investissement ? Comment le dirigeant d’un fonds de PE peut-il s’adapter au contexte économique et choisir le meilleur rythme ou le meilleur type de levée de fonds ? Telles sont quelques-unes des questions qui reviennent régulièrement dans les discussions. 

Il n’est cependant pas aisé d’y répondre. La démarche de l’Initiative de Recherche (IdR) est de travailler en étroite collaboration avec de grands acteurs du secteur du PE en France, deuxième marché en Europe. Notre premier objectif sera d’identifier ensemble les principaux sujets de préoccupations des acteurs du secteur, puis, dans un second temps, d’alimenter la recherche académique à partir de ces réflexions. Cette collaboration avec les professionnels du secteur fournira aux chercheurs de l’IdR de nouvelles ressources, notamment en termes de données, aujourd’hui très difficilement accessibles. L’exploitation empirique de ces ressources permettra d’adapter le catalogue des sujets de recherche traités par les académiques.  Et une réflexion toute particulière sera menée sur différents modes de restitution des travaux d’IdR. En effet, si l’objectif final reste la présentation de ces travaux dans des conférences académiques et la publication dans les meilleures revues, il est essentiel de travailler sur d’autres modes de restitution, plus à même de cibler les acteurs professionnels et d’alimenter le débat.

Direction scientifique : Serge Darolles

Partenaires : Ardian

Initiatives de recherche

Quantitative management initiative/Développement de la gestion quantitative

 

L' initiative de recherche « Quantitative Management Initiative » cherche à promouvoir la finance quantitative et ses apports en termes de recherche, de gestion du risque et de création de valeur pour les investisseurs.

Le projet de développement de la gestion quantitative se structure autour des objectifs suivants :

  • Développer la recherche quantitative appliquée à la gestion d'actifs
  • Favoriser les transferts de compétence entre le milieu académique et les acteurs de la gestion d'actifs
  • Répondre aux problématiques de recherches des différents partenaires privés
  • Encourager la collaboration avec une ou plusieurs entreprises en pointe dans les sujets ayant trait à la gestion quantitative
  • Promouvoir l'image de la gestion d'actifs basée sur des approches quantitatives
  • Accroître et consolider le niveau d'excellence des partenaires en organisant une activité de réflexion, de recherche et de formation de dimension internationale autour d'un ou plusieurs thèmes d'intérêt général
  • Réfléchir aux évolutions de la régulation des acteurs de la gestion d'actifs./p>

Direction scientifique : Gaëlle le Fol

Partenaires : QuantValley, GFI securities et UBS securities

Partenariat académique : ENSAE ParisTech

Initiative de Recherche Laboratoire Finance des Marchés de l’Energie

L’Initiative de recherche « Finance des Marchés d’énergies » (FiME, anciennement "Laboratoire FiME") ") a pour vocation d’accueillir des chercheurs de toutes institutions académiques désireux de travailler avec des ingénieurs-chercheurs de la R&D d'EDF sur les problématiques d’économie mathématique et de finance quantitative de long terme du secteur énergétique.

Les travaux conduits au sein de l’Initiative de recherche s'articulent autour de trois axes thématiques

  • les clients
  • la production
  • l'environnement financier

Et deux axes méthodologiques

  • L'économie du risque des marchés de l'énergie
  • Les méthodes numériques pour le contrôle optimal stochastique

Direction scientifique : Clémence Alasseur

Partenaire industriel: EDF R&D

Partenaires académiques : Université Paris Dauphine, Ecole Polytechnique, CREST (GENES)

L’Initiative de recherche est hébergée par la Fondation Institut Europlace de Finance (IEF).

L’Initiative de Recherche bénéficie du « parrainage scientifique » de la Chaire Finance et Développement Durable. 

L’Initiative de Recherche est une composante du Laboratoire d’Excellence Finance et Croissance Durable, laboratoire administré par l’Institut Louis Bachelier.

Initiative de Recherche « Modélisation de l’intégration des marchés des oléagineux » (MiMO)

L’Initiative de recherche « Modélisation de l’intégration des marchés des oléagineux » (MiMO), créée en 2016, a pour objectif une meilleure connaissance de ces marchés.

Il s’agit, d’un côté, de mener des travaux empiriques, qui visent une meilleure connaissance des interactions entre matières premières (mouvements et co-mouvements, théorie des graphes). Des travaux empiriques plus spécifiques sur les oléagineux sont également conduits, afin de mieux comprendre l’interaction de ces marchés avec les marchés de change et les prix du carbone. Il s’agit également, d’un autre côté, de développer des approches de modélisation. En particulier les méthodes de risk management en environnement instable et peu liquide doivent être mieux comprises dans leurs possibilités et leurs limites. La réflexion sur l’intérêt des mesures de risques (notamment VAR) mérite d’être poussée davantage.

Thème de l’Initiative de Recherche

L’intégration entre les marchés des huiles végétales (colza, tournesol, palme, soja), du pétrole et des devises en s’appuyant sur des données de prix et de volumes.

Méthodologies

Modélisation, économétrie.

Direction scientifique : Delphine Lautier et Bertrand Villeneuve 

Partenaire industriel : SAIPOL

Partenaire académique : Université Paris-Dauphine

L’Initiative de recherche est hébergée par la Fondation Institut Europlace de Finance (IEF). 

L’Initiative de Recherche bénéficie du « parrainage scientifique » de la Chaire Finance et Développement Durable.